Accueil > Actualités > LOUEURS EN MEUBLES PROFESSIONNELS : EXONERATION DE L’ISF IMMOBILIERE ...
< Revenir à la page précédente

LOUEURS EN MEUBLES PROFESSIONNELS : EXONERATION DE L’ISF IMMOBILIERE ...



IFI : Tout savoir sur l’impôt sur la fortune immobilière

Adopté par l’Assemblée Nationale à la fin de l’année 2017, le projet de loi de finances pour 2018 a introduit un nouvel impôt sur la fortune immobilière (IFI). En place depuis le premier janvier 2018, cet impôt, qui succède à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), recentre l’imposition sur les actifs immobiliers.

Seuls les patrimoines immobiliers nets taxables de plus d’1,3 million d’euros sont concernés par cette mesure fiscale. L’IFI concerne tous les biens détenus de manière directe, mais aussi les biens détenus indirectement via des SCI, des SCPI, des OPCI ainsi que les actions foncières.

A noter que les biens immobiliers affectés à une activité professionnelle ainsi que les titres de société foncière (sous réserve que le contribuable détienne moins de 5 % du capital de la société) sont exonérés. Les titres, les placements financiers et bancaires ainsi que les liquidités sortent également du champ de cet impôt. L’impôt sur la fortune immobilière se calcule suivant les mêmes modalités que l’ISF. Le montant est déterminé par tranche d’imposition, selon le barème suivant :


Nb : Si le seuil d'assujettissement à l'IFI est établi à1,3 million d’euros,
l'impôt se calcule sur la fraction du patrimoine taxable excédant 800 000 €.

 

La résidence principale cntinue de bénéficier d’un abattement de 30 %. Un contribuable assujetti à cet impôt peut réduire le montant de l’IFI en effectuant des dons à des organismes d’intérêt général. En revanche, les sommes investies dans le capital d’une PME ne donnent plus droit à une réduction d’impôt comme c’était le cas avec l’ISF. L'IFI à payer en juin 2018 sera calculé sur le patrimoine existant au 1er janvier 2018.