Accueil > Actualités > POURQUOI LOUER QUAND ON EST PROPRIETAIRE
< Revenir à la page précédente

POURQUOI LOUER QUAND ON EST PROPRIETAIRE

la locatation saisonniere

Pourquoi louer quand on est propriétaire ?

En plein développement en France comme à l’étranger, la location saisonnière est tendance chez les vacanciers, comme chez les propriétaires. Décryptage du phénomène.

Une demande qui ne cesse de croître

Les locations saisonnières existent depuis fort longtemps, notamment dans les stations touristiques, mais désormais ce mode de location se développe à vitesse grand V dans toutes les régions, y compris en ville et dans les zones rurales. Et tous les types de logement se louent, à tous les budgets et pour tout type de clientèles (en famille, en solo, en couple ou entre amis) !

La location de vacances connait un succès grandissant et une croissance plus forte que l’hébergement en hôtel ou en club grâce à son avantage anti-crise : le coût. A superficie équivalente, une location de vacances est jusqu’à deux fois moins chère qu’un  hôtel. De plus, la location permet de mieux maîtriser son budget vacances en contenant ses dépenses sur place : on consomme “chez soi” sans être obligé de se restaurer à l’extérieur sans cesse.
L’autre atout important des locations vacances est de permettre aux vacanciers de voyager autrement, en se sentant ailleurs « comme à la maison », et d’être totalement intégrés à la vie locale de la région qu’ils visitent. Plus convivial, ce mode d’hébergement est idéal pour se retrouver à plusieurs et prendre le temps de partager de bons moments.

La perspective de générer des revenus attractifs pour les propriétaires

Face à l’explosion de cette demande, de plus en plus de propriétaires ont compris l’intérêt de louer en saisonnier leurs biens immobiliers inoccupés. Résidence secondaire, maison de famille, logement principal, tout se loue, quel que soit le type de logement, sa superficie et sa localisation. Pas au même prix bien sûr, ni pour le même nombre de semaines à l’année mais suffisamment pour dégager des revenus complémentaires intéressants.
la moyenne nationale de location s’établit à 10 semaines par an et par propriétaire,

Un logement en saisonnier se louant par ailleurs jusqu’à 30% plus cher qu’une location vide longue durée, l’intérêt de ce type de location n’en est que plus important. Selon les régions, la saison et le type de logement, le tarif de location de vacances varie ainsi de 300 à plus de 2000 Euros par semaine.

Une fiscalité avantageuse

Les revenus des locations saisonnières sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).
Dans la très grande majorité des cas, les propriétaires bénéficient d’un abattement forfaitaire de 50%  des loyers et charges perçus, tant que ces revenus ne dépassent pas 32 100 euros par an. Avec ce régime forfaitaire (ou « micro-entreprise » ou « micro-bic »), les propriétaires n’ont besoin d’aucune compétence comptable spécifique pour déclarer ces revenus. Pour les loueurs professionnels (gîtes ruraux, meublés de tourisme classés, chambres d‘hôtes) dont les recettes dépassent 80 300 Euros par an, l’abattement monte même jusqu’à 71%.